SynopsisIl lui dit qu'il la trouvait belle. Qu'il avait regardé son corps, qu'il devinait splendide, ses hanches, ses jambes, ses mains, ses pieds, adorables dans ses chaussures ouvertes, la manière qu'elle avait de tenir sa tête, son rire, sa voix, ses poignets, et son visage, et ses yeux, si merveilleux. Il lui dit qu'elle était rare, unique, une femme, une seule. La seule, la plus belle. Superbe.

Elle manqua de se trouver mal.
Elle n'avait pas touché son assiette, lui non plus. Ils se forcèrent à manger un peu, tout de même, dans le silence.
À la fin du déjeuner elle étendit son bras, et, du dos de sa main, effleura le dos de sa main à lui. Juste un instant. Ils ne pouvaient pas ne pas avoir au moins vécu cela. "

Un homme et une femme se rencontrent lors d'un déjeuner professionnel. Objet des critiques continuelles d'un mari insatisfait, la femme se voit belle dans les yeux de cet homme subjugué par elle et qu'elle adore déjà.
Pour préserver, croient-ils, leurs familles respectives, ils établissent un pacte : ils ne feront jamais, jamais l'amour. Seulement, la retenue a l'effet inverse de celui escompté.

Ce livre a été une belle découverte estivale, au delà du résumé qui m'a séduite de prime abord, l'histoire se veut pleine de surprises et traite le sentiment amoureux sous sa forme la plus simple, prouvant qu' aucune montagne n'est infranchissable et que le pire peut se transformer en meilleur.

La vie se charge de prouver, de démontrer, qu'aucune situation n'est bloquée ni figée, même lorsqu'on prend des décisions que l'on croit nécessaires, il y a toujours une intervention du destin .

Petit bonus personnel, la fin du roman se passe à Marseille, dans des lieux que je connais bien.

Une petite pépite ....

 

Vous aimer de Caroline Bongrand *Editions Robert Laffont*