Emma est de cette génération qui d'un clic accède sans culpabilité à d'infinies possibilités de rencontres.

 

Qu'elles soient amicales ou sentimentales, elle se laisse prendre au jeu du hasard qui la pousse vers une personne plutôt qu'une autre, intuition féminine sans doute mêlée à une curiosité sans borne.



Depuis quelques années déjà, elle découvre à travers cet écran pixelisé un monde riche de différences.

Elle délaisse rapidement les discours qui sonnent faux, les profils douteux, les pervers en chasse, elle a touché du doigt ce côté sombre fût un temps, à la faveur de beaux parleurs, collectionneurs de conquêtes dénués de manières, dont le seul but était de l'attirer dans les méandres d'histoires éphémères et insipides au goût amer.

Certains ont tendance à occulter que derrière ce clavier, il y a un humain fait de chair et de coeur avec lequel il est interdit de jouer.

Il est tellement facile de prendre et de jeter, de parler ou de bloquer,n laissant parfois l'autre dans le désespoir de ses illusions perdues.

Virtuellement le silence est redoutable, les conclusions peuvent se faire parfois hâtives, déclencheur d'inutiles tensions .

Ce qui intéresse Emma désormais, au délà de la séduction photogénique, c'est ce besoin d'être cérébralement charmée, par des mots, par une écriture riche.

Sentir que son interlocuteur a de la conversation dans des domaines divers et variés qui vont au-delà du point météo ou des sempiternelles questions basiques .

Elle aime qu'il y ait cette dynamique de communication, une curiosité de découvrir l'autre qui fait qu'au fil du temps se créée cette petite palpitation supplémentaire signe évident qu'il faut aller au-delà de cette écran, franchir le pas, basculer du virtuel au réel.

Cette connivence a fait naître de belles histoires amicales, parfois plus, des sentiments exacerbés par de longs dialogues hétéroclites et sans tabou.

Elle aime l'attente de la réponse, l'impression de livrer une part d'elle même sans retenue lorsqu'elle se sent en confiance .

Alors lorsque Stéphane lui propose un rendez-vous, elle l'accepte tout naturellement, avec cette envie d'aller au-delà de cette crainte que la rencontre ne gâche tout.

Emma se sent à l'aise avec lui, la fluidité de leurs échanges, cette complicité orthographique qui s'est créée au fil du temps ont fait naître l'évidence de la rencontre physique.

Mettre une voix sur cet homme qui l'a faite rire par ses jeux de mots et l’a émue par ses confidences.

Regarder celui qui s'est immiscé malgré elle dans sa tête, découvrir une attitude, une faiblesse indécelable par les ondes, une odeur.

Elle l'attend avec impatience dans ce parc, l'aperçoit de loin ,échanges de sourires timides ,dans quelques secondes tout va se matérialiser .

Effleurements de deux êtres heureux de se rencontrer, continuité d'une histoire commencée sur la toile .



La suite ?  Ils vont l'écrire avec un grand A ,celui de l'Amitié ou de l'Amour mais du plus profond de leur âme.